Quelles sont les pannes les plus fréquentes sur une Peugeot ?

L’achat d’un véhicule, quels que soient son coût et la notoriété de sa marque, ne vous met pas systématiquement à l’abri des petites pannes de tout genre. Cependant, vous devriez savoir que hormis les pannes usuelles que tout véhicule pourrait avoir, certaines pannes aussi mécaniques qu’électriques sont spécifiques à certaines marques de véhicule. Peugeot, la firme française « au lion rugissant » ne déroge pas aussi à la règle malgré sa notoriété dans le monde. Si vous vous apprêtez à acheter une voiture de marque Peugeot, voici ce que vous devriez savoir au sujet des pannes les plus fréquentes chez ce constructeur automobile.

Pannes liées à l’électricité

pannes les plus fréquentes sur une Peugeot Le dysfonctionnement des équipements de conduite tels que le klaxon, le lave-glace est un problème d’ordre électrique que le géant constructeur français n’a pas encore fini de corriger. Ce problème est aussi courant sur la Peugeot 307. À ceci, s’ajoute le mauvais fonctionnement de l’alternateur qui est la pièce maitresse chargée de faire démarrer le moteur. En effet, il a pour rôle de charger la batterie et de fournir au moteur, le courant nécessaire à son démarrage. Toutefois, les problèmes de mauvaise qualité de batterie sont aussi récurrents. De plus, il faut noter la défaillance du tableau de bord (témoins moteurs, compteur, etc.), de la radio et du lecteur CD. 

Il ne faut pas non plus oublier que les conducteurs de Peugeot ont souvent été confrontés aux problèmes électroniques de moteur engageant le dysfonctionnement du calculateur. En réalité, cette pièce a pour rôle d’interpréter et de faire fonctionner tous les signaux et capteurs électriques d’un véhicule. Sa défaillance est assez suffisante pour immobiliser un véhicule. Les modèles 207, 407, 3008 sont beaucoup plus exposés à ce genre de problème. Les problèmes d’éclairage des phares avant et de dysfonctionnement du GPS sont aussi courants chez les modèles de Peugeot (la 308 en particulier). Néanmoins, il faut préciser que les pannes fréquentes de la marque Peugeot ne sont pas qu’électriques.

Pannes de type mécanique et esthétique

En termes de pannes d’ordre mécanique, les défauts d’injecteurs sont souvent déplorés sur les modèles à essence de Peugeot. Quant aux modèles diésel, les pannes relatives au volant moteur sont vraiment à craindre. Il y a également les problèmes de pompe et de filtre à huile notamment sur le modèle 206. Quant aux pièces telles que la vanne de redistribution de gaz d’échappement (EGR), le débitmètre et le démarreur, leur défaillance est le plus souvent remarquable sur la 407. De même, si vous envisagez d’acheter un modèle Peugeot au système de freinage à disque, vous devriez vous préparer à des problèmes de plaquettes de disques ou de garnissage.

Si vous êtes attiré par une Peugeot 307, sachez que vous devriez souvent vous attendre à une panne de chauffage et de climatisation. En plus des pannes liées à la chaine ou à la courroie de distribution sur beaucoup d’autres modèles, on note aussi de problèmes d’usure précoce d’amortisseurs au-delà d’une quarantaine de mille de kilomètres sur les 208, 3008 et 2008. Mais attention ! L’une des pannes à ne pas prendre à la légère est le problème des joints des portières et de la porte arrière. Les problèmes d’usure précoces des pneus peuvent aussi se révéler récurrents sur les modèles 207 et 3008 par exemple.