La boîte de vitesse manuelle disparaitra-t-elle un jour ? 

La boîte à vitesse manuelle a longtemps équipé les voitures des concessionnaires automobiles. À l’époque, il était quasiment impossible de s’en plaindre tant qu’on en maitrisait le fonctionnement. Mais depuis quelques années, on se demande si la prolifération des boîtes automatiques ne rimerait pas avec la disparition des véhicules manuels. La boîte manuelle aurait-elle un impact négatif sur la santé physique ? La boîte automatique regorgerait-elle des avantages favorisant la disparition certaine de la boîte manuelle ? De nouvelles technologies automobiles auraient-elles arraché la première place aux boîtes manuelles ? Trouvez des réponses à ces questions dans cet article.

Boîte manuelle : les problèmes de santé en disent long sur sa disparition imminente

boîte de vitesse La boîte de vitesse manuelle ne constitue pas un problème pour tout conducteur au mieux de sa forme. Par contre, pour les personnes du troisième âge, les véhicules manuels peuvent devenir un supplice en l’occurrence les personnes obèses non habituées aux activités sportives. En réalité, l’usage sur le long terme des véhicules à boîte manuelle peut engendrer des dommages sur le dos et le bon fonctionnement des genoux. Ceci est dû au passage fréquent des vitesses impliquant l’appui régulier de la pédale d’embrayage. Aussi faut-il ajouter qu’en cas de défaillance du système d’embrayage, le conducteur pourrait se retrouver à fournir plus d’efforts que la normale pour chaque changement de vitesse.

L’usage des véhicules aux boîtes de vitesses manuelles peut créer un véritable impact sur la psychologie du conducteur. La constante concentration et la vigilance permanente de ce dernier quant au changement fréquent des rapports de vitesse peuvent se révéler comme une source de stress. De plus, avoir une main sur le volant et la seconde constamment sur le levier de vitesse peut induire la tentation de vouloir regarder à droite pendant la conduite. Cela peut être source de déconcentration quand on doit négocier un virage ou s’arrêter dans un embouteillage. Le débrayage intempestif peut affecter psychologiquement le conducteur lorsqu’il est un débutant.

La boîte manuelle : les nouvelles technologies automobiles n’ont rien à lui envier 

La boîte à vitesse manuelle est beaucoup plus recommandée pour ceux qui ont une véritable expérience en matière de conduite. En effet, tout conducteur de véhicule à boîte de vitesse manuelle doit maitriser le procédé de modification des rapports de vitesses de sa voiture. Ceci est aussi valable pour le moment propice pour embrayer. En effet, il faut appuyer sur l’accélérateur jusqu’à un niveau requis avant d’embrayer pour changer de vitesse. En résumé, le mauvais usage d’une boîte de vitesse manuelle sur le long terme peut le mettre hors d’usage ou l’assujettir à de fréquentes réparations. Ces contraintes de la boîte manuelle représentent aussi les raisons de sa disparition imminente. 

Les nouvelles technologies automobiles offrent aux constructeurs l’avantage de mettre sur le marché des véhicules moins exigeants en termes de performances et d’entretien. L’avènement des boîtes à vitesses robotisées constitue aussi l’un des motifs importants garantissant la disparition des boîtes manuelles. Elles offrent confort et autonomie pendant la conduite. De plus, grâce aux boîtes automatiques, le principe d’une main sur le volant et de l’embrayage devient une histoire ancienne. Votre véhicule se charge à votre place de modifier les rapports de vitesses quand le besoin se fait sentir. L’objectif de tout constructeur automobile étant de gagner de nouveaux consommateurs (novices et expérimentés), la boîte manuelle court progressivement à sa perte.